5 idées pour ne pas s’ennuyer quand on est confiné

confinement

Coucou toi,

J’espère que tu es chez toi et en bonne santé ! Eh oui, comment ne pas traiter de l’actualité. Je répète, il est indispensable que tu restes chez toi si tu n’as pas besoin d’aller travailler. J’espère aussi que tu n’es pas malade et que tu penses bien aux gestes barrières. J’ai conscience qu’il y a beaucoup d’articles sur le sujet, mais j’avais tout de même envie de rédiger le mien. Voici donc 5 choses que tu peux faire pour lutter contre l’ennui !

1 – Faire le ménage

Le printemps pointe le bout de son nez, c’est le moment de faire briller ta maison (ou ton appartement). Je suis certaine qu’il y a pas mal de recoins que tu ne fais pas d’habitude, faute de temps. Pas de bol, là tu as plein de temps donc tu vas pouvoir le faire. Vide les placards, les tiroirs, et passe un coup d’aspirateur, de lingette, afin d’éliminer la poussière, les cheveux, les miettes… Tu peux aussi récurer les joints de ta salle de bain. Nettoyer les plinthes, les poignets de porte, les interrupteurs… Ah ah tu n’y avais pas pensé à tout ça ! Dans le même esprit, je suis certaine que tu peux optimiser ton rangement, d’ailleurs je te recommande mon article sur les bienfaits du rangement.

ménage

2 – Se cultiver

Tu vois cette pile de livres sur ta table de chevet ? Oui les trucs qui ramassent la poussière. Eh bien, c’est le moment idéal pour les rouvrir et les finir ! Pas besoin de te ruer sur le site de la Fnac ou d’Amazon, je suis sûre que tu en as déjà plein chez toi et au pire il y en a disposition gratuitement en ligne. Et quand tu auras fini de lire, eh bien tu peux également en profiter pour terminer toutes tes séries en cours. Je t’en ferais découvrir de nouvelles la semaine prochaine, mais en attendant tu peux aller lire mon article sur les Demoiselles du téléphone, la dernière saison est disponible sur Netflix. En plus Canal + est en clair. Beaucoup de musées sont accessibles en ligne gratuitement tu peux aussi en profiter pour leur rendre une petite visite. On peut aussi retrouver des Opéras en ligne et accessibles gratuitement. C’est le moment d’élargir sa culture. C’est aussi le bon moment pour apprendre le solfège ou bien une nouvelle langue. On en sortira tous grandit de ce confinement, j’ai bon espoir.

lire

3 – Développer sa créativité

Tu as un talent ? Une passion ? C’est le moment de le développer à fond. Danse, chante, peint, coud, cuisine… Tu as l’embarras du choix ! Tu peux aussi te mettre à l’origami, au macramé, à la pâte à sel, au scoubidou, au coloriage…tout est bon à prendre pour lutter contre l’ennui. C’est aussi le bon moment pour tester tout un tas de coiffures et de maquillages. Tu t’en fiches, de toute façon personne ne va te voir puisqu’il ne faut pas sortir. Et si tu es à court d’idées, je te conseille d’aller faire un tour sur les réseaux sociaux. Tout un tas de challenges fleurissent alors laisse-toi guider, j’ai hâte de te voir jongler avec du PQ. Le confinement n’est pas une raison pour se laisser aller. Beaucoup de coach sportif, de danseurs… proposent des cours vidéo. De toute façon on ne va pas se mentir, on passe tous nos journées en jogging alors il est temps de mouiller le maillot.

peindre

4 – Se sociabiliser SANS SORTIR

Ce n’est certainement pas le moment d’oublier ses proches ! Prenez des nouvelles, vous avez de quoi passer des heures en visio ou au téléphone si vous prenez des nouvelles de tout ceux que vous chérissez. On voit de plus en plus d’apéros visio sur les réseaux ou à la Tv, c’est une très belle idée. Les apéros dans les bars en terrasse c’est so 2019, en 2020 l’apéro se fait via House Party, Messenger, WhatsApp, Skype, Facetime… N’oubliez pas l’existence des jeux en ligne, là encore vous pouvez être avec vos proches tout en restant à distance. En cette période de crise sanitaire, on n’oublie pas notre esprit de solidarité et on ouvre ses fenêtres à 20h pour applaudir le personnel hospitalier. Le meilleur moyen pour nous de les aider est de rester chez nous !

appeler

5 – Témoigner

Dans quelques années, tous ceux qui sont nés pendant ou après l’épidémie voudront savoir comment nous avons vécu cela. Un peu comme notre génération est curieuse de savoir comment nos grands-parents ont vécu la Seconde Guerre mondiale. C’est le moment de sortir ton plus beau carnet et de rédiger un journal de bord. Sinon, il y a aussi Word si tu as un ordinateur à disposition. Si tu es créatif, tu peux dessiner ou encore filmer. Avec un smartphone il est tout à fait possible de te filmer et de faire des petits montages vidéos. Au pire, si personne ne te demande de témoignage, ça te fera toujours un souvenir de cette époque si particulière.

écrire

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG.

Laisser un commentaire