Mais où est passée la magie de Noël ?


Je ne sais pas pour vous, mais pour moi Noël cette année me semble être un mythe moderne qui nous promet du bonheur, mais qui, en fait, nous pousse à la consommation. Je préfère prévenir, cet article va être très pessimiste.

Que tout le tapage médiatique de Noël nous pousse à la consommation, ce n’est pas réellement une nouveauté. Ce qui est nouveau pour moi cette année, c’est que je n’ai même pas envie de fêter Noël. Je ne pense pas que cela soit dû au tapage médiatique, peut être est-ce simplement une lassitude qui grandit avec l’âge ou alors juste le stress des partiels qui arrivent et qui occupent tout mon esprit. Mais justement, Noël, l’année dernière, avait encore la puissance de m’émerveiller en me faisant oublier ces satanés exams. C’est triste, super triste, moi j’adore Noël et là je ne prends même pas de plaisir à attendre le soir du réveillon. Le pire dans tout ça c’est que je ne sais même ce que je veux comme cadeaux. Je me suis donc penchée sur une problématique plus alarmante: la société de consommation

Eh oui, j’ai tout ce que je veux, pourquoi ? Parce que j’ai travaillé cet été et que j’ai eu de l’argent par ma famille pour mes 20 ans, alors je me suis offert tout ce qui me faisait plaisir. Pourquoi attendre Noël ? C’est vrai quoi, en septembre Noël me paraissait bien loin ! Et voilà le ressort de la société de consommation, pour quoi attendre alors qu’on a de l’argent à dépenser, et moi je suis tombée dans ce piège la tête la première. Et maintenant que j’ai eu tout ce que je voulais et rapidement, je ne désire plus rien. C’est faux, évidemment, un homme qui n’a plus de désir est un homme mort. Mais mes désirs ne sont pas quantifiables, le « Père Noël » ne peut pas me les apporter. Je suppose donc que c’est ça quand on grandit, quand on devient adulte. Nos désirs vont au-delà du nouvel iPhone ou de la dernière X-Box, on veut réussir son année, trouver un stage et pourquoi pas du travail, tomber amoureux… C’est pas très réjouissant tout ça (j’avais prévenu), mais peut être qu’un peu de neige me réjouirait. Ah non j’habite à Rennes, la neige ne tient pas au sol dans les villes. 

Je crois que c’est parce que je n’arrive pas à donner un sens à Noël que je n’arrive plus à apprécier cette fête. Je ne suis pas catholique, donc pour moi la naissance de Jésus ne représente rien d’extraordinaire, pourtant c’est ça Noël, c’est la fête de la naissance du Christ. Donc pour moi ça n’a pas de sens de fêter Noël, à part celui de recevoir des cadeaux et d’en offrir. Par contre, l’idée d’offrir des cadeaux me réjouit, plus qu’avant parce que depuis quelques années c’est avec mon argent gagné que j’offre des cadeaux. (Encore une manipulation de la société de consommation qui nous pousse à dépenser l’argent gagner). Ceci étant dit, je suppose que c’est pour tout le monde pareil, c’est finalement peut-être ça la magie de Noël, pendant une soirée nous cessons d’être égoïstes et nous partageons un moment de bonheur en famille ou entre amis

Sur ce je vous souhaite quand même de passer un Joyeux Noël !

   

CG.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire