L’Attrape-rêves, le nouvel album de Christophe Maé

album-christophe-maé

On le retrouve en tête des ventes depuis qu’il est sorti. Le nouvel album de Christophe Maé s’est fait attendre ! En effet, l’artiste n’avait plus donné de nouvelle depuis la fin de sa tournée en 2014. Maé est un artiste que j’ai découvert grâce à la comédie musicale Le Roi Soleil. Je n’apprécie pas particulièrement les comédies musicales, mais celle-ci abordait un sujet que j’adore la royauté (voir les articles sur les séries Reign et Versailles).

Une vraie fan de Christophe Maé

J’ai donc suivi l’artiste dès le début de sa carrière, de son premier album Mon Paradis, en passant par son deuxième album On trace la route et le troisième Je veux du bonheur pour en arriver à celui-ci. Sans oubliez les versions live des deux premiers albums Comme à la maison et On trace la route live. Christophe Maé est un artiste de scène. Pour l’avoir vu deux fois en concert (La 1ère fois, pour la tournée On trace la route et une autre fois pour la tournée Je veux du bonheur) je peux vous certifier que ça vaut le coût de payer sa place et de se déplacer. C’est un spectacle inoubliable. L’artiste donne tout sur scène. Il est très bien entouré et sait partager la scène avec les autres artistes qui l’accompagne. Non monsieur n’a pas le melon, loin de là, il est très généreux sur scène. Un vrai régal. On dirait qu’il est monté sur ressorts tellement il sautille tout le temps ! On sort du concert avec le sourire aux lèvres. Ça fait du bien de voir un vrai artiste. Un artiste avec un grand A car Christophe Maé est auteur, compositeur et interprète. Il a plus d’un tour dans son sac ! Personnellement, je suis en trans lorsqu’il se met à jouer de l’harmonica ! Ça tombe bien, on en retrouve pas mal sur son nouvel album.

Christophe-Maé-albums
À chaque nouvel album, Maé nous transporte dans un univers différent. Le premier album, Mon Paradis, avait une rythmique assez proche de celle du reggae. Le second album, On trace la route était plutôt orienté variété. Le troisième album, Je veux du bonheur, était jazzy, inspiration Nouvelle Orléans. Quant au dernier album, L’attrape-rêves, il a des consonances amérindiennes. Pour Maé, un nouvel album s’associe également à un nouveau look, pour le meilleur et pour le pire.
Christophe-Maé-look

1/ L’Attrape-rêves

Ce titre est, à mon avis, le prochain tube de l’album. J’adore ce morceau, d’entrée on retrouve les sonorités amérindiennes. La musique, les paroles, tout est parfait sur ce titre. On se projette sur les terres rouges américaines, des plumes dans les cheveux à l’abri sous un tipi.

2/ Parisienne

Ce second titre est également un de mes gros coups de cœur de l’album. Même si on change de continent, je l’adore. On est sur un autre style, on pourrait presque dire que l’artiste rap sur cette chanson. Un morceau très rythmé. Au niveau des paroles, cela me fait penser un peu à moi par rapport au style de vie de la parisienne. Toujours pressée, overbookée, sur mon MacBook et non loin de mon iPhone !

3/ Californie

Le troisième morceau est, sans aucune hésitation, mon préféré. Ici, on retrouve les consonances amérindiennes. Il n’y a plus qu’à fermer les yeux et on s’y voit, en Californie. Personnellement, je préfère les chansons plus rythmées de Maé. Dans celle-ci, on retrouve des rimes amusantes et pétillantes.

4/ Il est où le bonheur

Ce quatrième morceau et aussi le premier single issu de l’album. Très franchement, ce n’est pas mon préféré. Il marque un tournant sur l’album. Les premières chansons sont plus amusantes, dynamiques, dansantes, joyeuses. Les chansons qui suivent ce titre sont plus réfléchies. On ressent une remise en question de la part de l’artiste. Comme à son habitude, Christophe Maé observe ce qu’il a vécu, ce qu’il est en train de vivre et le retranscrit en chanson. Ce qui m’a aidé à aimer cette chanson, ce sont les cœurs à la fin. Je dois dire que dans cet album les cœurs sont absolument fabuleux. Un argument de plus par rapport à ce que je vous disais sur la générosité de l’artiste, en règle générale on ne prête pas autant attention aux cœurs sur un album. En tout cas, on peut dire que ce titre est entêtant. Pas une journée ne se passe sans que j’entende quelqu’un le fredonner.


5/ Les amis

Le cinquième morceau dresse un joyeux portrait d’une bande de potes. Ce n’est pas non plus un de mes morceaux préférés, mais il reste sympa à écouter. Une fois encore, la chanson est assez drôle.

6/ Marcel

Avec ce sixième titre, on change d’ambiance. Cette balade s’adresse à son second fils. Une chanson touchante et pleine de sensibilité. Rappelez-vous, Christophe Maé avait aussi écrit une balade pour son fils aîné, Jules, Mon p’tit gars dans l’album live Comme à la maison.

7/ Lampedusa

Sur son album précédent, j’avais adoré les chansons La poupée et Charly très touchantes et sensibles. Dans cet album, l’artiste nous met une nouvelle fois la larme à l’œil avec le titre ce 7ème morceau. La chanson raconte le drame que vivent des milliers de migrants qui tentent de fuir leur pays en guerre. Maé a visiblement été très touché par ce drame qui est bien trop minimisé par les médias. Cette mélodie mélancolique file la chair de poule.

8/ La vallée des larmes

Avec le 8ème titre, on retrouve les sonorités amérindiennes. La vallée des larmes regroupe à elle seule tout le champ lexical des Indiens et des cowboys. Trêve de plaisanterie, j’aime bien ce morceau notamment à cause de ce rythme indien.

9/ 40 ans demain

Le 9ème morceau, est une chanson autobiographique. L’artiste fait le bilan de sa vie à l’aube de ses 40 ans. Une chanson qui ne me parle pas trop pour le moment, mais en temps voulu, je pense qu’elle fera son petit effet. Je trouve que Maé a une philosophie de vie qu’il retranscrit dans ses chansons et qui mérite que l’on prenne du temps pour méditer dessus.

10/ Ballerine

Et enfin, la dernière chanson est une déclaration d‘amour à sa femme. Il y fait état de sa demande en mariage. Un titre touchant et intime à la fois. Une très belle balade romantique.

 

Vous l’aurez compris, Christophe Maé est mon artiste chouchou. Je ne pourrais pas préférer un album à un autre. Il y a des chansons dont je suis absolument fan et d’autres moins. Parmi mes favorites on retrouve: Parce qu’on sait jamais, Pourquoi c’est beau, Un peu de blues, C’est ma terre, Ma douleur, ma peine, Ma jolie, Belle demoiselle, Je me lâche et celles que j’ai cité plus haut (La poupée, Charly, Parisienne, L’Attrape-rêves et Californie). Bref, je suis tombée sous le charme de cet accent sudiste et je m’y suis tellement attachée qu’il me rend dingue, dingue, dingue !

Christophe Maé

 

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire