Ma sélection de livres pour l’été

selection-livres-ete

Je sais, je sais, l’été est déjà bien entamé et plutôt proche de la fin. Désolée, c’est la vérité. Mais je voulais quand même vous parler un peu des livres que j’ai lu cet été. En été, c’est toujours agréable de pouvoir s’allonger au soleil avec un bon livre à la main. On peut prendre le temps d’imaginer chaque scène du bouquin. Pour ma part, c’est grâce à l’arrêt de la plupart des séries pendant l’été que l’on trouve tout ce temps pour lire. J’ai toujours aimé les livres, mais je n’ai jamais trouvé assez de temps de les lires ni d’endroit assez confortable. Vous savez, je rêve d’avoir une sorte de banc rattaché à la fenêtre comme on peut le voir dans les films Américains, ça a l’air trop confortable pour lire. Sinon, une cheminée serait pas mal pour lire au coin du feu en hiver. Mais l’été, je me contente d’un transat.

livre-fenetre

Kristan Higgins: L’Homme idéal … ou presque

On commence par un livre dont je vous ai déjà parlé l’année dernière. Dans l’article sur mes lectures de l’été, je vous disais que j’avais très envie de lire ce livre. Pourquoi ? Car il est sans prise de tête. Simple et efficace. Les personnages sont banals, légèrement stéréotypés mais ça fait du bien de « côtoyer » des gens simples. L’Homme idéal … ou presque, est un roman sentimental, un plein d’émotions qui n’entre jamais dans le côté pathétique des romans à l’eau de rose. Une histoire d’amour dont on resort enchanté.

livre-higgins-homme-ideal-presque

Résumé du livre:

« Si je devais faire la liste de tout ce qui me rend très heureuse dans la vie, ce serait :

• le Joe’s, le restaurant plein de charme que je dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove*
• une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle je partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence
• un chien que j’adore
• des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille

Déjà pas mal, n’est-ce pas ?

Pourtant, si j’en avais le pouvoir, j’ajouterais volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux de moi, que j’aimerais aussi à la folie, et avec lequel je vivrais un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre mon amour impossible et malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, mes blind dates catastrophiques et ma liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, je doute de pouvoir un jour y parvenir…
* minuscule bourgade de pêcheurs aux confins du Maine. »

 

Karine Lambert: Eh bien dansons maintenant

On reste dans un registre littéraire plutôt léger. Karine Lambert est une photographe et écrivaine belge que j’ai découvert l’année dernière avec son premier roman « L’Immeuble des femmes qui ont renoncés aux hommes« . Au début, j’ai eu un peu de mal avec son style. Je ne suis pas franchement habituée aux narrateurs externes mais j’ai fini par apprécier cette différence, qui, au final, fait la force de l’auteure. C’est en me promenant à la Fnac que j’ai découvert son deuxième roman, j’ai étais séduite rien qu’en lisant la quatrième de couverture. C’est un roman qui redonne goût et foi en la vie. Une belle histoire d’amour pour deux êtres qui ne s’attendaient pas à trouver le bonheur aussi tard. Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour être heureux.

livre-lambert-bien-dansons-maintenant

Résumé du livre:

« Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes. Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire. Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs cœurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ? « 

Laurent Gounelle: Le jour où j’ai appris à vivre

On change de style littéraire en abordant la philosophie. Laurent Gounelle est un spécialiste du développement personnel. J’avais adoré son oeuvre L’homme qui voulait être heureux. Un livre qui fait grandir, qui aide à prendre du recul sur soi, qui nous fait nous sentir mieux… Un livre pour être heureux. Il nous frappe à nouveau en plein coeur avec Le jour où j’ai appris à vivre. L’auteur nous amène à réfléchir sur le sens de notre vie, sur ce qui nous rend vraiment heureux, sur ce dont on a vraiment besoin. Un roman qui fait réfléchir et prendre du recul.

livre-gounelle-jour-appris-vivre

Résumé du livre:

« Et si tout commençait aujourd’hui ? Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle. C’est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie. Ce roman, dont l’intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d’une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d’air pur dans notre vie. Un nouveau roman lumineux et positif (…) un roman à la fois empreint de spiritualité et léger. Véritable incitation à voir la vie différemment, l’auteur raconte l’histoire de Jonathan, qui lors d’une balade à San Francisco, se fait lire les lignes de la main par une bohémienne. Comment vivre une fois que l’on connaît l’heure de sa mort ? Ce livre séduira toutes les personnes en quête d’une nouvelle philosophie de vie, adeptes du fameux « on a qu’une vie ». Une lecture excellente qui pourrait bouleverser votre façon d’envisager l’existence… »

J.K Rowling: Harry Potter et l’enfant maudit sorti prévue en France le 14 Octobre

Pour lire ce roman, il faut une compétence particulière: savoir lire en Anglais. Ou bien être un peu patient et attendre le 14 Octobre. Je suis une fan inconditionnelle d’Harry Potter ! J’ai grandit en même temps que le plus célèbre des sorciers. J’adore l’univers, les personnages, tout ce qui fait le monde d’Harry Potter. Je voulais d’ailleurs écrire un article à ce propos mais c’était beaucoup trop long. Je vais trouver une parade pour pouvoir quand même écrire à propos d’Harry Potter. Harry Potter et l’enfant maudit est à l’origine une pièce de théâtre britannique écrite par Jack Thorne et basée sur une histoire de J.K Rowling, Jack Thorne et John Tiffany. L’histoire se déroule 19 ans après les évènements du livre Harry Potter et les Reliques de la Mort. Harry est désormais employé au Ministère de la magie. On suit donc les péripéties du héros et de son plus jeune fils Albus Severus Potter. J.K Rowling à dit à propos de ce roman que ce serait le dernier à traité de l’histoire d’Harry Potter. Toutes les bonnes choses ont une fin, mais c’est bien dommage.

livre-rowling-harry-potter-enfant-maudit

Résumé du livre:

« Être Harry Potter a toujours été difficile et ce n’est pas plus simple maintenant qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, en plus d’être marié et père de trois enfants scolarisés. Pendant qu’Harry se débat avec son passé, son plus jeune fils, Albus, lutte contre le poids de l’héritage familial qu’il n’a jamais désiré. Alors que le passé et le présent se mêlent, père et fils apprennent la dérangeante vérité : parfois, les ténèbres viennent d’endroits inattendus. »

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire