Un monde sans viande ? C’est possible !

Pour celles et ceux qui me suivent régulièrement (coucou maman) vous n’êtes pas sans savoir que je suis pesco-végétarienne. C’est-à-dire que je ne mange pas de viande, mais du poisson. Petit rappel: une personne végétarienne ne mange aucune chair animale, cela comprend donc le poisson. Et depuis 1 an et demi, voire 2 ans, je me sens beaucoup moins seule. Autour de moi, de plus en plus de personnes ont fait le choix de réduire leur consommation de viande ou même de la supprimer de leur alimentation. Ensemble, nous allons voir le comment et le pourquoi d’un tel revirement de situation.

Mon histoire d’amour avec la viande

Je vais commencer par vous raconter un peu mon histoire. Parce que lorsque je dis aux gens que je ne mange pas de viande, on me traite de “végétarienne arriviste“. Bah ouais parce que c’est tellement cool en ce moment d’être VG ! (Ironie) Ça a le don de m’agacer, pourquoi ne pas respecter le choix des gens ? S’ils ont décidé de ne plus manger de viande, c’est parce qu’ils ont une raison. Alors, pourquoi ne pas les écouter avant de juger ? Personnellement, cela fait 8 ans que j’ai supprimé la viande de mon alimentation. Et pour tout vous dire, je n’ai jamais aimé ça ! Eh oui c’est possible, si on y réfléchit bien, il y a bien des personnes qui n’aiment pas le chocolat ! Je n’aime pas le goût ni la texture. Pourtant j’ai dû en manger quand j’étais gamine. Mes pauvres parents se sont battus bien des fois pour que je finisse mon assiette. Le repas, ce n’était pas vraiment une partie de plaisir pour moi ! À la cantine, il m’arrivait de cacher les morceaux de viande dans ma serviette et à la maison, je me levais pour “aller aux toilettes”, en vérité je crachais la viande dans les toilettes. Bon à cette période je n’avais pas conscience du gâchis alimentaire. Je viens d’un milieu modeste et la plupart de ma famille habite à la campagne. La viande était donc présente à chaque repas. Quand j’ai étais en âge de me déclarer “végétarienne” (c’était plus simple à comprendre) ça a été un dur combat pour le faire comprendre à tous le monde. Au départ, mes tantes me proposaient du jambon à la place de la viande… Je ne leur en veux pas évidemment, c’était mignon. D’autant plus que j’étais la première personne de la famille à ne pas manger de viande. J’ai eu le droit à des jugements bien lourd de mes oncles, mais au final tout le monde a fini par l’accepter. C’est un peu le sujet de l’article du jour, le monde est en train d’accepter que certaines personnes ne mangent pas de viande !

viande-peur

Une alimentation sans viande, c’est possible !

Plus haut, je vous disais que le repas à la maison ou à la cantine, ce n’était pas une partie de plaisir. Quand tout le monde se réjouissait d’aller au resto, moi j’angoissais déjà de ne rien trouver sur la carte qui pourrait me plaire. Je vous laisse imaginer le nombre de disputes familiales dont j’ai été à l’origine. Quand la carte ne me plaisait pas, c’était simple, je faisais la tête. Sympa la sortie au resto. Mais ce qui est difficile à comprendre pour les autres, c’est que c’est hyper frustrant de voir tout le monde apprécier son repas et que toi, tu te forces à manger. Heureusement, depuis quelques années, le vent est en train de tourner. Il existe de plus en plus de plats sans viande dans les restaurants. Certains font même l’effort de composer des menus végétariens et vegan ! Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que ça me fait. Moi qui, pendant des années, étais frustrée de manger au restaurant, j’y trouve enfin du plaisir ! Il y a même des endroits où j’ai vu qu’il y avait deux sortes de grills, un pour la viande et un autre pour les légumes. Parce qu’il n’y a rien de plus désagréable que de retrouver des morceaux de bœuf hachés dans tes oignons grillés alors que tu n’aimes pas la viande !

viande-repas

Dans mes groupes d’amis, ce n’était pas non plus évidant d’être la seule à ne pas manger de viande. Il fallait s’affirmer, et pour une ancienne timide, ce n’était pas facile. Lorsqu’il fallait acheter de quoi manger pour la soirée, on se rabattait souvent sur la pizza au fromage, pas très original. Mais le temps a passé et certains de mes amis ont changé leurs habitudes alimentaires. Alors non, je ne les ai pas endoctrinés. Ils sont comme de plus en plus de monde, ils font des choix en conséquence des informations qu’on leur donne. J’entends des personnes de mon entourage me dire qu’ils réduisent la viande de leurs habitudes de consommation parce qu’elle est devenue trop chère ou bien parce qu’elle nocive pour l’environnement. On les appelle les flexi-végétariens. Eh oui, manger de la viande c’est mauvais pour la planète, la preuve dans la vidéo si dessous (prenez vraiment le temps de la regarder). D’autres ont éliminé totalement la viande de leur alimentation, et cela a bien souvent un rapport avec le bien-être animal. Les récents scandales des abattoirs ont fait réfléchir certains d’entre vous sur le fait de manger de la viande. Très honnêtement, j’aime les animaux et je lutte pour les protéger (voir l’article sur Sea Shepherd), mais cela ne m’empêche pas de manger des produits laitiers ou des œufs. Ce que je condamne c’est l’élevage intensif pas le fait de manger de la viande. Mais est-on réellement obligé d’en manger à chaque repas ? Les hommes des cavernes tuaient seulement les animaux dont ils avaient besoin pour se nourrir, sur ce point-là, je pense qu’ils étaient en avance par rapport à nous. Enfin, c’est mon avis personnel, je ne vous oblige pas à penser de même.

Ce qui me réjouit actuellement, c’est que les chaînes de grandes surfaces font beaucoup d’efforts pour proposer des produits plus variés à nous autres qui ne mangeons pas de viande. Il y a de plus en plus de gammes qui proposent des sortes de steak, nuggets ou encore cordons bleus à base de céréales et de légumes. J’ai souvent eu le droit à ce genre de réflexion “Tu manges quoi alors ? De la salade ?”, ce qui était un peu vexant, car ce n’était pas si loin de la vérité. Ce n’était pas toujours simple de varier son alimentation. Il y a des produits comme le tofu qui sont compliqués à cuisiner et à assaisonner. Aujourd’hui, on nous propose des plats qui sont déjà cuisinés, l’affaire est plus simple. Vous n’imaginez pas à quel point c’est le pied de trouver en rayons traiteur plusieurs choses qui peuvent vous convenir. Idem avec les sandwichs et salades, on en trouve de plus en plus sans viande, et même sans poisson, le bonheur ! Parmi les réflexions récurrentes, il y avait le problème des carences. Sauf que les protéines ont en trouve dans beaucoup d’autres aliments. Déjà, je mange beaucoup de fromage, aliment qui contient de la protéine de lait. Autrement il y en a dans de nombreuses céréales. Parmi les stars des rayons ont retrouve les lentilles, le quinoa et le boulgour. Et pour info, Novak Djokovic est végétarien, vous ne trouvez pas en forme ?

viande-famille

L’objectif de cet article n’était pas de vous convertir au végétarisme, mais bien de faire état d’une évolution de la société, une évolution qui me plaît.

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire