Et si l’on arrêtait de manger de la viande et du poisson le lundi ?

lundi-vert

Coucou toi !

Tu as peut-être déjà entendu parler du “lundi vert“. Issu d’une campagne de près de 500 personnalités, l’objectif est de préserver la planète en limitant sa consommation de viande. Le défi est donc de soustraire de son alimentation TOUS les lundi la viande et le poisson. Pour ma part, ce n’est pas un problème étant donné que je ne mange pas de viande et très peu de poisson. D’ailleurs, tu peux consulter mon article sur le pesco-vegetarisme juste ici. Il faudra simplement que je veille à ne pas manger de poisson le lundi, mais si c’est bon pour la planète, cela ne me dérange pas.

sans-poisson

Pourquoi le lundi vert ?

Sur le site internet officiel, 3 arguments sont avancés :

  • Pour la planète : gaz à effets de serre, eau, déforestation
  • Pour la santé : cancer, diabète, maladies cardiovasculaires
  • Pour les animaux : la majorité des animaux consommés aujourd’hui font l’objet de traitements inacceptables durant leur élevage industriel ou leur abattage
viande-poisson

Pour la planète

Manger de la viande, est-ce vraiment néfaste pour l’environnement ? Pour moi, la meilleure réponse à cette question reste encore cette vidéo du Monde :

Il faut savoir que l’élevage est responsable de 14,5% des émissions totales des gaz à effet de serre. C’est l’une des premières causes de réchauffement climatique, devant les transports. Ainsi, 83% des terres agricoles mondiales sont destinées à nourrir les animaux. Par exemple, pour produire 1 kg de bœuf, il faut 15 500 litres d’eau contre 131 litres pour 1 kg de carottes. Il faut garder à l’esprit que l’élevage industriel est un facteur majeur de la déforestation qui aggrave le réchauffement climatique, mais aussi que la surpêche détruit les écosystèmes.

Pour la santé

En effet, manger trop de viande a pour conséquences la hausse de la glycémie ou encore le stress des reins. Selon l’OMS, la viande transformée comme la charcuterie est une cause certaine de cancer. La viande rouge en est une cause probable. En France, la consommation de viande moyenne s’approche du kilo par semaine. Or, les besoins hebdomadaires sont estimés à 500 grammes par personne et par semaine.  

Pour les animaux

L’opération est notamment soutenue par plusieurs ONG dont Greenpeace ou Sea Shepherd, pour qui le bien-être animalier est primordial. Ces dernières années, nous avons vu un bon nombre de vidéos abominables sur les abattoirs ou encore les conditions d’élevages. Le “lundi vert” a pour ambition de limiter l’élevage intensif, qui va totalement à l’encontre du respect et du bien-être de l’animal.

Un site internet dédié

Si tu es intéressé pour faire le “lundi vert“, tu peux t’inscrire sur le site internet : https://www.lundi-vert.fr/ Il faudra répondre à un questionnaire, un peu long je te l’accorde, sur tes habitudes alimentaires. Ensuite, on te proposera de te communiquer par mail ou par SMS des recettes sans viande ni poisson, des restaurants sur le même principe et surtout des rappels pour te motiver à ne pas consommer de viande ni de poisson le lundi. Il faudra indiquer si tu poursuit ou non le challenge “lundi vert”. Après cela reste facultatif, tu peux très bien le faire sans t’inscrire. Je n’ai malheureusement pas trouvé de données pour savoir quel impact sur l’environnement ce challenge pourrait représenter. Mais ça serait très intéressant à savoir. Les initiateurs de l’opération, Laurent Bègue, psychologue social et directeur de la Maison des sciences de l’Homme Alpes, et Nicolas Treich, de l’INRA espèrent un nombre de personnes engagées allant de 50 000 à 500 000.

sans-viande

Et toi, tu vas faire le lundi vert ?

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

One Reply to “Et si l’on arrêtait de manger de la viande et du poisson le lundi ?”

  1. Hello ! Pas de lundi vert pour moi pour une simple raison : je le fais déjà, mais pas forcément le lundi, et pas forcément tout le temps. Il y a des semaines où je mange de la viande trois fois, d’autres où je n’en mange pas du tout (et elles sont plus nombreuses) et ce joyeux bazar me convient d’autant plus que je fais énormément d’allergies alimentaires, et qu’éviter tout ce à quoi je suis allergique ressemble déjà bien souvent à un travail à plein temps, ou à du militantisme pour la cause de ma santé, je n’ai pas toujours l’énergie de faire plus…
    Ce que j’aime dans cette idée là, c’est surtout que ça met un coup de projecteur sur des problématiques actuelles.

Laisser un commentaire