Allô ? Les demoiselles du téléphone vous écoutent

demoiselles-telephone

Coucou toi !

Cela faisait longtemps, mais je peux enfin dire que j’ai eu un nouveau coup de cœur sur une série. Une série que Netflix m’a longtemps suggéré, mais par fierté j’avais décidé de ne pas me laisser faire par l’algorithme. Puis un jour, après mon 1001e film de Noël, j’ai décidé de changer de registre et je suis tombée sur : Les demoiselles du téléphone.

J’avais un fort a priori négatif puisqu’il s’agit d’une série espagnole. Et dans ma tête, les séries espagnoles riment avec Un, dos, Tres et Physique ou Chimie. Les teenages drama c’était bien à l’époque, mais maintenant ce n’est plus pour moi. Je dois présenter mes excuses à la communauté espagnole, on leur doit quand même la Casa De Papel, ce qui n’est pas une petite série à la noix.

Des femmes et un téléphone

Les demoiselles du téléphone, en espagnol ça donne Las chicas del cable, moi je trouve que ça sonne mieux. C’est donc l’histoire de 4 femmes, voire 5 mais je ne parlerais pas de la 5e pour éviter de spoiler la série. On va donc se concentrer sur les personnages de Lidia, Carlota, Marga et Angelès. Bah oui on est en Espagne, à Madrid plus précisément, il ne fallait pas t’attendre à voir Marie, Sophie, Lucie et Clémence. Nos Espagnoles sont donc 4 femmes au tempérament très différent, Marga est une jeune campagnarde qui débarque à la ville, Carlota est une jeune bourgeoise et Angelès est une femme aimante et mère de famille. Lidia est la plus mystérieuse des 4, il s’agit du personnage principal de la série. Elle cache un lourd passé qui l’a conduite à changer son identité pour devenir une voleuse hors pair. L’élément qui réunit ces 4 femmes est leur envie d’être libres et indépendantes. Nous sommes à la fin des années 20, les droits des femmes en Espagne ne sont pas très évolués. Lidia, Carlota et Marga se rendent à la compagnie du téléphone, une entreprise en plein essor, dans l’espoir d’y décrocher un emploi. Angelès y travaille déjà et c’est comme cela qu’elle va rencontrer ses futures amies.

Des femmes et une révolution

Si tu as déjà parcouru la section série de ce blog, alors tu sais déjà que j’adore les séries qui mettent les femmes à l’honneur. Les demoiselles du téléphone n’est ni plus ni moins qu’une série féministe. Même si l’histoire se déroule en Espagne, il est toujours bon de se remémorer les combats auxquels ont dû faire face les femmes du passé pour que l’on obtienne nos droits actuels. Si l’histoire se déroule dans les années 20, ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas d’actualité. Il est aberrant de constater qu’à l’époque les femmes subissaient déjà les coups des hommes et qu’aujourd’hui ce sujet est malheureusement toujours d’actualité.

Entre amour et amitié

Outre l’aspect féministe, ce que j’aime dans cette série, c’est la solidarité entre les femmes. Les demoiselles du téléphone est un bel hommage à l’amitié. Je ne te cache pas non plus que le triangle amoureux entre Lidia, Carlos et Francisco est également ce qui me fait tenir en haleine. Il y a quand même quelques personnages masculins, faut pas déconner non plus. Les personnages de Carlota, Marga, Angelès et Lidia sont tous traités en profondeur, mais je dois dire que c’est le personnage de Lidia que je préfère, c’est certainement le rôle le plus écrit, on ne peut jamais prédire la façon dont elle va réagir, c’est pourquoi son personnage nous surprend à chaque épisode.

Et toi, tu as vu cette série ? Qu’en as-tu pensé ?

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire