Blood and Oil, encore une série arrêtée trop tôt

Cet été, j’ai découvert la série Blood and Oil diffusée sur ABC. Comme je le disais dans mon précédent article, la plupart des séries sont arrêtées l’été, ça me donne l’occasion de lire, mais aussi de découvrir de nouvelles séries. Malheureusement, celle-là ne connaîtra pas de suite. Pourtant j’avais plutôt accroché à l’histoire et aux différents personnages.

Blood and Oil, une histoire de pétrole

Billy et Cody Lefever, jeunes mariés, prennent un nouveau départ et décident d’ouvrir une laverie dans le Dakota du Nord. Mais une fois arrivés, les jeunes mariés perdent tous leurs biens financés par leur famille. Démoralisés, mais pas abattus, nos tourtereaux décident de rester et de faire avec. Cody trouve une place dans une pharmacie et Billy se risque aux jeux du pétrole. En effet, le Dakota du Nord est une terre riche de cet or noir qui a fait la fortune de Hap Briggs. Billy, aveuglé par le succès de Hap Briggs, apprendra à ses dépens que l’on ne possède pas l’or noir aussi facilement.

Blood-Oil-acteurs

Une bonne série qui avait tout pour réussir

Entre nous, si j’ai commencé à regarder cette série c’est pour Chace Crawford. Il joue le rôle principal, celui de Billy Levefer. Mais dès le premier épisode, j’ai trouvé des similarités avec la série Revenge et c’est pour cela que j’ai décidé de continuer la série. Dans Blood ans Oil, on retrouve Amber Valletta, qui joue le rôle de Carla Briggs (la femme de Hap) et qui jouait également Lydia Davis dans Revenge. Même si elle avait un petit rôle, je trouve son visage marque l’écran. Mais ce qui m’a fait penser à Revenge, c’est surtout l’histoire. Des personnes riches derrière lesquelles on retrouve des histoires pas nettes, des magouilles en tout genre et à côté, des personnes modestes qui tentent de gagner une certaine équité. Oui, l’histoire semble être du déjà vu, mais il y avait quelque chose de plus dans Blood and Oil. Les riches se sont avérés ne pas être totalement méchants ni dénués de valeurs humaines. Les personnages secondaires avaient une réelle importance et étaient très approfondis. Je pense notamment au personnage de Jules, la maîtresse de Hap Briggs, mais aussi la petite amie de son fils, Wick Briggs, ou encore Lacey Briggs, la fille de Hap. (Pour les fans de la série Hart of Dixie, on retrouve également le sexy Wade, Wilson Bethel)

Blood-Oil-casting

Je trouve qu’il y a aussi une petite ressemblance avec la série Gossip Girl, la faute à Chace Crawford qui m’a aidé à faire le rapprochement. Les personnes comme Billy Lefever rêvent d’avoir le même succès que Hap Briggs, un peu comme Dan qui rêve de l’Uper East Side dans Gossip Girl. Les deux séries montrent la richesse comme le Graal, mais un Graal difficile à atteindre et qui ne promet certainement pas le bonheur.

blood-oil-personnages

Il est bien dommage que la série se soit arrêtée au bout de 10 épisodes en raison d’une faible audience. Je pense qu’elle avait un réel potentiel. En tout cas, elle avait des personnages très intéressants et également très bien joués par un casting très performant. Honnêtement, je trouve que la production était top, les mises en scène, les décors, les costumes…,ni l’équipe de production, ni les acteurs ne doivent avoir honte de l’échec de cette série.

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire