Pretty Little Liars, les jolies petites menteuses

pretty-little-liars
Je me décide enfin à écrire un article sur une série. J’ai mis du temps à me lancer dans la rédaction de cet article car je vais parler d’une série qui dure depuis déjà 6 saisons. En effet, aujourd’hui je vais parler de la série Pretty Little Liars diffusée sur la chaîne américaine ABC Family. Cela fait deux semaines que la série a repris et les deux premiers épisodes sont pour le moins déconcertants. Cette série déchaîne les passions, elle compte de nombreux fans dans le monde entier, lorsqu’un nouvel épisode sort, la twittosphère s’enflamme. Alors comment peut-on expliquer ce succès ?
 
pretty-little-liars

C’est l’histoire de 5 filles dans une petite ville

Avant d’expliquer la recette du succès de la série, je vais commencer par narrer l’intrigue. Il faut commencer par préciser que la série est issue d’une série de romans écrits par Sara Shepard, Les Menteuses. Dans la ville de Rosewood, quatre jeunes lycéennes, Emily, Spencer, Hanna et Aria font face au décès de leur meilleure amie Alison. Mais il s’avère qu’Alison a été assassinée, ce qui est assez perturbant pour les jeunes femmes. Pour rajouter du piquant à la situation déjà bien envenimée, les quatre lycéennes se font harceler par A, un ou une anonyme qui leur fait du chantage pour que les secrets des quatre protagonistes soient révélés. Au fur et à mesure que les saisons se succèdent, les scénaristes nous baladent sur l’identité de A. Aujourd’hui, je ne cherche même plus à savoir qui est A. Ça me rappelle Gossip Girl, au bout d’un moment on ne cherche plus à savoir qui est à l’origine du blog, mais on s’attache plus à l’histoire des personnages. Par contre, j’ai peur d’être déçue quant à l’identité de A, comme lorsque l’on a appris qui était Gossip Girl (je ne dévoilerais pas son identité par respect à ceux qui n’ont pas encore vu la série).
 
pretty-little-liars-girls

Pretty Little Liars, d’intrigue en intrigue

Pour en revenir à Pretty Little Liars, pendant 6 saisons, le téléspectateur est plongé dans la peau d’un détective qui cherche à savoir qui est A. Au début, on nous fait croire que l’on voit tout, que l’on en sait plus que les filles, seulement ce n’est qu’une illusion. Je pense que les scénaristes de la série s’amusent à jouer avec nos nerfs. Donc au bout d’un moment, on passe à autre chose, on se laisse porter par le fil de l’intrigue et on s’attache aux personnages. Les identités des quatre filles ont spécialement étaient conçues pour que l’on puisse s’attacher à elles. Il y a Emily la sportive, Hanna la fashionista, Spencer l’intellectuelle et Aria l’artiste. Bien sûr je caricature, car plus on avance dans les épisodes, plus l’on découvre les identités profondes de chacune. Et chaque jeune femme va faire face à son lot de problèmes. Sauf erreur de ma part, elles vont toute faire un séjour à l’hôpital à cause de A. Pour le spectateur, il va être facile de s’identifier à l’une des filles. En 6 saisons, nous allons donc trembler pour elles, aimer avec elles, être en colère comme elles… Il ne faut pas non plus enfermer la série au domaine féminin. Les garçons aussi ont une place importante dans l’intrigue et je pense que la gent masculine est aussi à même de s’attacher à l’un des personnages masculins tel Caleb, Toby ou Ezra.
pretty-little-liars-casting

Pretty Little Liars, la série à la mode

Pourquoi ce succès ? Il ne faut pas se mentir, cette série est plutôt destinée à un public d’adolescentes. Mais si l’on est un peu curieux, comme moi, on va vouloir tout regarder juste pour savoir qui est A. Ce qui s’avère de plus en plus difficile au fur et à mesure des saisons, car il y de plus en plus de personnages et donc de suspects. En 122 épisodes, on ne sait toujours pas qui est véritablement A. Attention, ce n’est pas parce que j’ai dit que la série s’adressait d’abord à un public d’adolescent qu’il faut directement la zapper sans chercher à voir plus loin ! Pretty Little Liars a aussi son lot de noirceur, déjà la série régalera les adeptes du suspense, mais elle touchera aussi par le fait qu’elle aborde des sujets de société qui touchent tout le monde. En effet, les filles seront confrontées au divorce, à la mort, à l’homosexualité, à la trahison, aux problèmes d’argent, à l’addiction, aux peines de coeur… Beaucoup de sujets sont abordés dans cette série, ce qui explique certainement une partie de son succès, car en faisant cela on pourrait employer l’expression “elle ratisse large”.
 
pretty-little-liars-masques

Une série bien produite au succès incontestable

Pretty Little Liars doit également son succès à son casting, la beauté des acteurs déchaîne les foules. Et je dois reconnaître que la majeure partie du casting a du talent, ce n’est pas pour rien qu’ont les retrouvent dans d’autres films. Cette bande de jeunes acteurs talentueux a aussi pour qualité d’être proche de ses fans. Ils communiquent énormément sur les réseaux sociaux avec les téléspectateurs, beaucoup plus que les autres séries que je suis en tout cas. Cela entretient la passion et contribue au succès de la série. Pour résumer, je dirais que cette série tient son succès grâce à un scénario très bien articulé, avec des moments d’émotion, de romantisme, de suspense, de peur, d’humour…Mais aussi grâce une belle mise en scène, des acteurs au poil, des costumes qui touchent la perfection et des décors de rêve. La communication autour de la série fait le reste du travail, nous sommes d’accord qu’une mauvaise série, même si elle bénéficie d’une bonne stratégie de communication, ne déchaînerait pas autant de passion. Pour faire une brève analyse de leur méthode de communication, le teasing, les fréquentes publications, l’omniprésence sur tous les réseaux existants, la proximité des acteurs envers le public…tout cela contribue au fait que la série soit attendue, elle ne s’engouffre pas dans l’oubli et fait parler d’elle donc suscite la curiosité.

Bande-annonce saison 1 

Pretty Little Liars en Chiffres:

  • 13 millions de fans sur Facebook
  • 2,85 millions de followers sur Twitter
  • 2,7 millions d’abonnés sur Instagram
 
pretty-little-liars-miroir
J’aime regarder cette série, pas uniquement pour jouer au détective, mais aussi pour repérer les tendances. Auparavant, je m’inspirais du look des héroïnes de Gossip Girl, des sublimes Blake Lively (alias Serena Von der Woodson) et Leighton Meester (alias Blair Waldorf). Maintenant je m’inspire des looks d’Emily (Shay Mitchell), Hanna(Ashley Benson), Spencer (Troian Bellisario) et Aria (Lucy Hale). En effet, je m’inspire beaucoup des séries américaines pour repérer les tendances vestimentaires.
Mon expérience de la série est assez particulière. La première fois que j’ai commencé à la suivre,  je me suis arrêté au début de la saison 2, le suspens ne m’attirait plus et je n’arrivais plus à m’identifier aux personnages. Puis mes amies se sont mises à regarder la série et donc elles m’ont redonné envie de la suivre. Il s’était presque écoulé 2 ans, mais depuis je continue de suivre la série qui continue de m’intriguer.
 
pretty-little-liars-actrices
Les saisons 6 et 7 seront les dernières. Nous allons donc bientôt aller au bout de cet interminable suspens et découvrir qui est A. Mes pistes du moment concernant l’identité de A: Alison ou alors une des filles.
pretty-little-liars-A
Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire