J’ai testé pour vous…la trottinette

test-trottinette

Coucou toi,

En cette période post-confinement, on cherche à éviter les foules et par conséquent les transports en commun. Outre le vélo et la marche à pieds, la trottinette s’impose comme un moyen de transport ludique et pratique pour pallier les transports en commun.

Il y a un an j’ai acheté une trottinette. Mon objectif était simple : éviter les transports en commun pour aller au travail. J’ai environ 10 minutes de tram à faire entre mon domicile et mon lieu de travail, mais le matin c’est la soupe à la grimace et le soir, c’est bondé (le matin aussi d’ailleurs). Alors pour m’éviter d’avoir à subir la mauvaise humeur et la mauvaise odeur des autres, je me suis décidée à acheter une trottinette. Je mets environ 15 minutes pour effectuer un trajet de 2,7 km.

trottinette-sport

Le cas de la trottinette électrique

Je me suis d’abord penché vers les trottinettes électriques très en vogue depuis quelques années. Mais la technologie n’étant pas parfaite, pour en avoir une qui ne soit pas source de tracas, il faut y mettre le prix. Et puis j’ai commencé à réfléchir aux bienfaits d’une simple trottinette. Avec une trottinette classique, pas de risque de tomber en panne de batterie. En effet, qui dit électrique, dit rechargement et donc consommation d’électricité. Ce qui n’est pas très bon pour la planète. De plus, la trottinette classique a l’avantage de provoquer un effort physique, ce qui n’est pas négligeable et elle est moins lourde à transporter. 

trottinette-electrique

La trottinette pas si pratique

Si la trottinette permet d’aller plus vite qu’à pieds et de pouvoir l’emporter partout sans risque de se la faire voler (contrairement au vélo), elle présente tout de même quelques inconvénients. Tu as déjà essayé de faire de la trottinette sur un sol mouillé ? Non ? C’est normal, car lorsque le sol glisse, les chances de se casser la figure augmentent de façon exponentielle. L’hiver a donc été long pour ma belle trottinette mise en chômage technique. Lorsque l’on habite en ville, il y a un certain nombre de rues pavées. C’est joli mais absolument pas pratique. Les filles qui portent des talons vous savez de quoi je parle. En trottinette c’est une horreur ! L’engin vibre plus fort que ton vibro. La trottinette est bien pour aller d’un point A à un point B. En revanche, si tu veux faire un détour, ça devient galère. Tu imagines faire tes courses avec ta trottinette à la main ? Eh oui, les parkings à trottinette n’ont pas encore été inventés mais vivement que ce soit le cas !

trottinette-paves

Bref, la trottinette présente presque autant d’avantages que d’inconvénients. Mais en ce moment elle me dépanne bien. La trottinette c’est aussi un beau moyen de retourner à l’enfance. Lorsque j’étais gamine j’avais eu une trottinette et je peux te dire que j’ai usé les pneus. Aujourd’hui, ma trottinette est bien sûr adaptée à mon corps d’adulte, les roues sont plus larges et plus grandes, et la plateforme est également plus large. J’ai même un frein avant. Cela permet d’être plus stable et donc plus à l’aise. Le modèle que j’ai est une Oxelo Town 7 easyfold de chez Décathlon (en beige). Avec du recul maintenant je prendrais bien le modèle au-dessus, c’est-à-dire la Town 9 car elle dispose de suspensions (ce qui pourrait amortir les vibrations des pavés) et d’un passe-bordure. Car, j’ai omis de mentionner que lorsque les bordures de trottoirs sont trop hautes, il faut s’arrêter sinon ça ne passe pas et c’est la chute.

trottinette-decathlon

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG.

Laisser un commentaire