Budapest, la surprenante

Après deux semaines d’absence, je reviens pour vous raconter mon voyage d’été. J’avais entrepris de faire un trip à travers l’Europe centrale, Europe de l’Est. En 10 jours, mon itinéraire était le suivant : Budapest (2 jours et demi), Vienne (3 jours) et Prague (3 jours et demi). Un programme chargé par de nombreuses visites dans ces 3 capitales. Cette fois je n’étais pas seule, une cousine avait envie d’entreprendre ce voyage avec moi. Commençons dès à présent par Budapest, capitale de la Hongrie.

La réunion de Buda et Pest

Je ne connaissais pas du tout la richesse culturelle de Budapest. C’est en faisant mes recherches sur la ville que je me suis aperçue qu’elle avait beaucoup de choses à montrer. Il faut savoir que celle-ci est séparée en deux par le Danube, d’un côté Buda, la vieille ville avec le palais royal et de l’autre Pest, le côté plus moderne avec le parlement. Le pays est réputé pour ses bains thermaux et dans la ville il y en a rien que 3 ! Autre point à savoir sur Budapest, le soir, les gens mangent très tôt. Impossible de trouver une table après 21h. Il faut dire que la nuit tombe au moins une heure plus tôt qu’en France l’été. Dernier point pratique à connaître sur la ville, la monnaie est le Forint, 1 euro = 324 forints

Les richesses de Budapest

Nous sommes arrivées un vendredi après-midi, et comme il faisait beau et chaud nous avons décidé de passer la soirée sur l’île Marguerite. Une île avec plusieurs animations (piscine, restaurants, piste d’athlétisme, mini zoo, théâtre, jardin japonais, roseraie, fontaine musicale…). Un lieu très sympathique à découvrir où nous avons passé une très bonne soirée.

Le lendemain, nous avons passé une bonne partie de la matinée au marché couvert Vasarcsarnok. L’endroit idéal pour goûter à la gastronomie locale et acheter des souvenirs. La spécialité de la Hongrie est le paprika, vous en trouverez partout sur place, du doux comme de l’épicé. Côté nourriture, la spécialité est le goulash, une sorte de ragoût avec du paprika. Personnellement, j’ai bien aimé le langós, que j’ai envie d’appeler la pizza hongroise. Il s’agit d’une pâte à pizza frite avec de la crème et du fromage en guise de garnison. Très bon, mais très lourd. Après ce tour au marché nous avons été visiter la Basilique Saint-Étienne (environ 3/4€). Du haut de la tour, nous avons pu avoir une belle vue de la ville.

L’après-midi nous avons été visiter le parlement. Certainement le plus beau monument de la ville. Son architecture extérieure est incroyablement importante. L’intérieur est très beau également.

Pour terminer la journée, nous nous sommes rendu du côté de la place des héros, puis nous avons poursuivi notre chemin vers le parc de Varosliget pour admirer le château de Vajdahunyad, qui a un air de Disney. Le clou de la journée avait lieu aux thermes Széchenyi pour une sparty (à partir de 60€). Les thermes organisent chaque été des grosses soirées avec DJ, lasers, danseurs… Comme nous étions à Budapest le samedi soir nous en avons profité pour faire cette soirée probablement unique au monde. Nous n’avons pas été déçues par l’ampleur de la chose, seul petit bémol, on aurait aimé un peu plus de diversité dans la musique. J’ai pourtant une culture musicale assez large, mais connaître que 4 ou 5 morceaux dans la soirée c’est un peu juste.

Le dimanche, nous sommes donc parties en direction de Buda. Nous avons visité le bastion des pêcheurs qui offre une belle vue sur Pest et notamment le parlement. Juste à côté se trouve l’église Saint-Matthias (environ 5€) avec ses magnifiques tuiles peintes à l’extérieur et ses beaux murs peints à l’intérieur. Un peu plus loin, nous nous sommes aventurées dans le labyrinthe de Dracula (environ 8€). En effet, sous la vieille ville se trouve un labyrinthe dans lequel a été enfermé Dracula par son beau-frère, le roi de Hongrie. L’expérience était amusante, un peu effrayante. Il y a un passage où l’on est plongé dans le noir complet. Il faut dire que sous plus de 30° on était contentes de trouver la fraîcheur dans les profondeurs de la ville.

De retour à la surface, nous nous sommes dirigées vers le majestueux château de Budapest sans pour autant y entrer puisqu’il s’agit d’un musée et que nous ne voulions pas y passer toute l’après-midi. Pour finir la journée nous sommes montées au Mont Gellert. Il domine la ville de par sa hauteur. La vue y est très belle de là haut, mais elle se mérite. La grimpette n’est pas aisée.

Nous sommes parties le lundi matin en direction de Vienne. Pour cela, nous avons pris un bus et en 3 heures nous étions rendues dans la capitale autrichienne. Pour les personnes qui craignent que le temps ne soit pas terrible de ce côté de l’Europe, sachez que l’on a eu très chaud à Budapest, tous les jours plus de 30° et un beau soleil. Et si comme moi, vous ne mangez pas de viande rassurez-vous, j’ai toujours trouvé des sections végétariennes sur les cartes des restaurants. Au final, j’ai été surprise par ce que la ville a à offrir. Les prix sont largement abordables, en revanche il y a des frais de service dans les restaurants. Pour l’anecdote, on surnomme Budapest « la perle du Danube » ou encore « le Paris de l’Est ». C’est dire comme cette ville est jolie. Ne loupez pas le prochain épisode de mon summer trip à Vienne !

Et toi, tu es déjà allé à Budapest ? 

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire