Valor, la série qui met au garde-à-vous !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’une série sur le blog. Aujourd’hui, ça sera chose faite ! En octobre, je dressais la liste des séries que je souhaitais regarder et parmi ces séries, il y en avais une en particulier que j’attendais avec hâte : Valor. Je n’ai pas été déçue par cette série qui avait déjà tout pour me plaire. Alors la série reviendra t’elle pour une saison 2 ? Réponse dans le courant du mois de mai. En attendant, retour sur cette saison 1 qui ne contient que 13 épisodes.

Une femme, un hélicoptère et l’armée américaine

La série met en avant, l’officier Nora Madani, pilote d’hélicoptère dans une unité d’élite de l’armée américaine. Celle-ci se retrouve en état de stress post-traumatique à la suite d’une mission qui a mal tourné. Alors qu’elle était aux commandes de l’appareil, l’hélicoptère s’est crashé, leur prisonnier s’est échappé et a emporté dans sa fuite 2 soldats de l’unité. Lorsqu’elle rentre à la base en compagnie de son capitaine Leland Gallo, ils prennent la décision de mentir sur leur rapport car une personne a été tué lors de la mission, mais ils ne savent pas encore si cette personne est bonne ou mauvaise. Tout au long de cette première saison, les deux soldats vont enquêter sur l’identité de cette personne et risquent bien de déterrer des secrets d’État. En plus de cette enquête palpitante, nos deux héros de l’armée américaine vont tout faire pour récupérer leurs deux compères tenus pour otage en somalie. 

valor-madani-gallo

Quand une unité d’élites s’envoie en l’air 

En soi, la série ne nous apporte pas de contenu novateur. Une femme dans l’armée qui essaye de justifier sa place, c’est du vu et revu. Mais moi j’aime bien les histoires dans lesquelles les femmes ont le pouvoir comme Reign, The 100, Pitch, Quantico ou encore Veronica Mars. Ici, on voit bien que toute la série tourne autour de Madani. En couple avec le lieutenant Ian Porter, Nora va se laisser séduire par son capitaine. Prise au centre d’un triangle amoureux, notre héroïne va ajouter du piment à cette série qui n’en manquait pas. Mais ce triangle n’était pas nécessaire. Une fois de plus, on transforme la femme comme objet du désir. Partagée entre deux hommes, la femme représente la tentation, le mal. Pourquoi ne pas la laisser simplement être une militaire intelligente et courageuse ?

valor-madani-porter

Au final, le fait que le nombre d’épisodes ai été réduit est une bonne chose. De ce fait, on est tenu en haleine tout au long de la saison. En général, les séries qui contiennent qu’une dizaine d’épisodes, on une histoire plus approfondie et des épisodes mieux réalisés. On voit que l’équipe a prit le temps de bien faire les choses et que ce n’est pas qu’une grosse machine à fric. 

Merci pour votre visite 🙂 N hésitez pas à réagir à cet article ! Je vous souhaite de passer un agréable moment sur mon blog, vous avez encore plein de belles choses à découvrir ! CG. Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire